En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   Dans un voyage, le plus long est de franchir le seuil.   Varron, 60.
 
Vous êtes ici :   Accueil » FAQ
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Calendrier

Recherche

Recherche

A propos de nous...

Spécial !

Le 4 novembre 2014, 
notre Club a fêté
ses soixante ans. wink

27560.jpg

Formations

Visites

 644097 visiteurs

 47 visiteurs en ligne

Photos

FAQ

Déplier Fermer  Cadrage

Il vous arrive souvent de filmer des scènes où la lumière et les couleurs, à l’œil nu, vous paraissaient magnifiques. Mais en regardant les vidéos, les couleurs n’avaient pas du tout le même rendu.

P1.jpg

Cet article vous explique, une méthode que vous auriez peut-être aimé connaître dès le début, et qui vous aurait évité de perdre du temps.

Le réglage de la balance des blancs est bien connu des vidéastes confirmés, mais très peu utilisée par les débutants. Cela a été durant de nombreuses années le cas pour moi. J’en avais entendu parler, mais je pensais que ce n’était qu’un gadget utilisé seulement par les plus pointilleux. Or ce réglage est très important à maîtriser si votre objectif est de réaliser des vidéos de qualité.

Pourquoi la balance des blancs est-elle nécessaire à régler?

Imaginez que vous avez en main un œuf tout blanc et que vous sortez avec de chez vous pour aller vous balader (oui c’est un loisir peu commun me direz-vous !). Il fait jour, et il se trouve que le ciel est couvert. Vous tendez le bras et vous observez l’œuf. Il est blanc.

P2.jpg

Exemple avec l’œuf

Vous continuez à marcher et vous vous retrouvez sur une plage. Entre temps, les nuages se sont complètement dissipés, et vous êtes en face d’un magnifique coucher de soleil. Vous contemplez à nouveau l’œuf : eh bien, il est toujours blanc !

Mais si on se base sur les principes de la lumière (je vous vois déjà soupirer…ça ne sera pas compliqué promis !), un objet pour être vu, réfléchit de la lumière provenant d’une source lumineuse. Donc sous cette lumière jaune-orangée de ce coucher de soleil, l’œuf reflète en réalité une lumière orangée (ce qu’on appelle une couleur chaude). Et tous les autres objets présents tout autour (un buisson vert, un oiseau rouge que vous observez), voient leurs couleurs s’altérer et se teinter d’orange. Il en est de même que lorsque vous êtes sous le ciel nuageux : les objets ont une teinte bleutée (couleur froide). Aussi lorsque vous placez l’œuf sous une lumière intérieure douce (jaunâtre) ou sous un tube néon : sa couleur est altérée en fonction du type de lumière qui l’éclaire.

P3.jpg

Couleurs bleutées froides

P4.jpg

Couleurs orangées chaudes

Robert Sève, auteur du livre « La physique de la couleur », et ancien président du centre français de la couleur a dit : « Les objets usuels ne semblent pas changer d’apparences colorées quand on passe de l’éclairage usuel à un éclairage artificiel… la constance des couleurs nous permet de reconnaître les couleurs et de leur donner un nom. »

Ce qui se passe, c’est que votre cerveau s’adapte sans que vous y pensiez à la lumière ambiante. Il ajuste les différents niveaux de couleur (rouge, vert et bleu) afin que les objets perçus vous paraissent d’une couleur habituelle, normale. C’est ce qu’on appelle « l’adaptation chromatique ».

Mais votre caméscope n’est pas aussi évolué.

C’est pour cela que régler la balance des blancs, c’est permettre à son caméscope de restituer les couleurs des objets malgré le changement d’ambiance de la lumière, comme notre cerveau le ferait. Bien sûr, les logiciels de traitement de données ne sont pas aussi efficaces que nos neurones, mais le résultat est quand même correct.

On pourrait aussi se dire : « Je filme sans régler la balance des blancs, et je retoucherai  la couleur des vidéos au montage. »

Mais tout corriger au montage prend plus de temps. C’est une étape chronophage, et qui nécessite des compétences techniques assez pointues. Cela pourrait même au final, altérer la qualité des images.

Comment régler la balance des blancs ?

Une première étape consiste à lire la notice de votre appareil. Car selon les marques, les pictogrammes et les dénominations peuvent être différents. Mais il existe deux façons principales de régler la balance des blancs. Ces manœuvres se font en ayant le caméscope allumé et pointé vers votre scène à filmer.

Le réglage automatique

  • Le mode « Auto », souvent symbolisé par les lettres « AWB » (Auto White Balance) permet de régler automatiquement la balance des blancs  grâce à des algorithmes mis au point par des ingénieurs. Généralement, ce mode auto parvient à faire son travail mais trouve ses limites lorsque la scène se passe en intérieur ou qu’elle est éclairée par de la lumière artificielle. Il me semble important que vous testiez le mode automatique de votre appareil dans différentes situations, pour savoir dans quel type de lumière ce réglage est fidèle à ce que vous observez. Cela pourrait vous faire gagner du temps.
  • Le mode « extérieur », souvent symbolisé par cette icôneBalance des blancs extérieur. Par exemple dans la notice de mon caméscope, il est précisé que ce mode extérieur est à utiliser en extérieur, pour des vues nocturnes, sous des néons, lors de feux d’artifice, pour des levers ou couchers de soleil. Encore une fois, je vous conseille de lire votre notice.
  • Le mode « intérieur », souvent symbolisé par cette icône Balance des blancs intérieur. Surtout utilisé en intérieur, par exemple lorsqu’une scène est éclairée avec une bougie ou une lampe incandescente.
  • Certaines caméras possèdent un mode « température de de couleur » Balance des blancs températures. Je vous ai parlé dans le premier chapitre de couleurs chaudes et froides. Ces couleurs sont caractérisées par une température (en degré Kelvin : K).

 

Il existe une échelle de ces températures de couleurs. Quand on se situe dans les valeurs basses (vers 1500°K), on est dans tons orangés, c’est ce qu’on appelle des couleurs chaudes. Lorsqu’on monte dans les températures, on va atteindre un juste milieu caractérisé par des tons blancs. Lorsqu’on continue à monter dans les valeurs (vers les 9000°K), on va vers les tons bleutés : les couleurs froides.

P5.jpg

Échelle Kelvin

Vous êtes sûrement en présence de degrés Kelvin dans la vie quotidienne : rappelez-vous lorsque vous êtes au super marché et que vous voulez acheter des ampoules. Sur leur emballage, il est indiqué leur température de couleur. Donc si vous êtes au courant de la température de couleur de votre éclairage, vous pouvez sur votre caméra entrer cette valeur, en appuyant sur les boutons « + » et « – » de l’écran tactile.

Si vous trouvez que les couleurs captées, malgré les réglages sont trop orangées (trop chaudes), vous pouvez manuellement baisser les degrés Kelvin pour que les images soient un peu plus froides.

Le réglage manuel

Les caméras qui permettent de régler manuellement la balance des blancs ont généralement ce pictogramme Balance des blancs manuelle:

Le blanc a la particularité d’être composé de trois couleurs primaires (rouge, vert et bleu) réparties de manière égale. On utilise ce principe dans le réglage manuel. Placez en face de la caméra une surface que vous savez purement blanche à l’endroit où le sujet sera situé, afin de garder les mêmes caractéristiques d’éclairage. Il faut que cette surface blanche remplisse la quasi-totalité du cadre (vous pouvez par exemple zoomer).

Pour la caméra, cette surface n’est pas forcement blanche à cause de l’éclairage particulier du lieu. Vous devez donc appuyer sur l’icône généralement accompagné de « set » pour indiquer au caméscope que cette surface est bien blanche, jusqu’à ce que l’on vous indique que le réglage a bien été effectué. Le caméscope va ainsi ajuster la quantité de chaque couleur primaire et les équilibrer pour obtenir le « vrai blanc » tant désiré.

Ce réglage manuel doit être idéalement réalisé à chaque fois que les conditions d’éclairage changent. Tout dépend de votre degré de perfectionnisme. Mais plus vous vous entrainerez à régler manuellement la balance des blancs, plus cela deviendra facile et rapide.

Cependant, même après avoir réglé la balance des blancs, il se peut que la vidéo nécessite des retouches de couleurs lors du montage. Cela est souvent le cas lorsque votre sujet est éclairé en même temps par différentes sources lumineuses. Par exemple, lorsque votre sujet est placé à l’embrasure d’une porte d’entrée : un côté est éclairé par la lumière naturelle extérieure et l’autre, par une lumière intérieure artificielle. Dans ce cas, il est généralement préférable de régler la balance des blancs sur la lumière qui met en valeur le sujet. L’arrière-plan peut être laissé tel quel ou bien être modifié au montage.

En bref

En fonction du type de lumière ambiant, les couleurs des objets qui vous entourent n’ont pas le même rendu sur vos vidéos, alors que votre cerveau, lui, arrive à s’adapter.

Pour restituer ces couleurs sur votre appareil, il est nécessaire de régler la balance des blancs :

  • Soit de manière automatique (avec les modes « auto », « extérieur », « intérieur », etc…)
  • Soit de manière manuelle pour être beaucoup plus précis, en désignant à votre caméscope une surface blanche idéalement pure. Il suffit de remplir la quasi-totalité du champ de votre caméra, avec cette surface blanche (en zoomant dessus) et d’appuyer sur l’icône généralement suivi du mot « set ».

Dans un autre article, je vous présenterai les différents outils que vous pouvez utiliser pour régler manuellement la balance des blancs.

Cet article est extrait du site Montage Vidéo facile de Kenan Chenai - 2015 - Site fermé


Date de création :23/03/2019 @ 13:44

Vous êtes ici :   Accueil » FAQ
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 22 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
48 Abonnés