En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   Rien n'est particulièrement difficile si on le subdivise en petites tâches.   Henry Ford
 
Vous êtes ici :   Accueil » Les microphones
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Calendrier

Recherche

Recherche

A propos de nous...

Spécial !

Le 4 novembre 2014, 
notre Club a fêté
ses soixante ans. wink

27560.jpg

Formations

Visites

 711225 visiteurs

 36 visiteurs en ligne

Photos

Les microphones

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.royal-camera-club-wavre.be/data/fr-articles.xml

Les microphones

220px-Microphone_eelectrostatique.jpg

Généralités :

Le son est un élément essentiel d'un film, au moins au même titre que l'image. Sur le tournage, pour que le son puisse être transformé en signal électrique, il doit d'abord être capté avec un microphone. Ensuite, il sera amplifié, retravaillé et modifié indépendamment grâce à un ordinateur ou un appareil de traitement de son. Finalement, il peut être ajouté de nouveau sur la séquence vidéo.

 Chaque micro propose des caractéristiques particulières, adapté pour une situation bien spécifique ; ils possèdent des courbes de réponses, des artéfacts, et enregistrent différemment selon la distance. Le micro universel n'existe pas.

Pour les courts-métrages, un micro très directionnel sur une perche est préférable. Il augmente ainsi le son d'une partie spécifique de la scène, et concentre le spectateur sur ce que l'on désire qu'il voie.

Les micros omnidirectionnels intégrés aux caméscopes sont généralement d'une qualité moyenne ; ils noient les paroles dans le son d'ambiance si la source est éloignée, et enregistrent les bruits parasites tels que le zoom ou le maniement des boutons sur le caméscope (mauvaise isolation). De plus il est alors impossible de rapprocher la micro de la source sonore sans la caméra. Il convient de choisir un micro extérieur approprié à la situation de tournage. Cependant les micros des XL1 sont reconnus pour être de très bonne qualité.

Les trois caractéristiques principales d'un micro :

Trois caractéristiques principales définissent les micros : la dynamique, la sensibilité et la directivité.

·        La dynamique :

Elle désigne l'écart entre le bruit de fond d'un micro et le niveau maximum qu'il peut enregistrer.

·        La sensibilité :

Elle désigne le niveau du signal électrique qu'il délivre pour une pression acoustique donnée. Un micro peu sensible tendra à augmenter le souffle parasite.

·        La directivité (ou polarité) :

Elle indique la largeur de l'espace sonore qu'il peut couvrir, la sensibilité ou non aux sons ambiants. Elle varie de 360° pour les micros omnidirectionnels (c'est le type des micros intégrés aux caméscopes), à quelques dizaines de degrés pour les micros canons. Plus un microphone est directif, moins le son de l'ambiance générale sera perceptible au profit du son provenant de l'axe du microphone.

·          Le micro omnidirectionnel :

Omnidirectionnel.png

C'est le cas général des microphones intégrés aux caméscopes : ils enregistrent tout le son d'ambiance.

·          Le micro bidirectionnel (ou télédirectionnel):

Bi-directionnel.png

Il enregistre dans deux directions opposées, et permet la prise de son d'interview avec un seul micro.

·          Le micro cardioïde (ou unidirectionnel) :

Il supprime les sources sonores à l'arrière du micro. Il permet d'isoler facilement une source sonore, et reste parfait pour l'enregistrement des voix.

·          Le micro supercardioïde:

Supercardioide.png

Plus directif encore, il supprime aussi les sons parasites latéraux. Cet excès peut également poser un problème en excluant de l'enregistrement la zone désirée.

·         Le micro hypercardioïde (ou micro canon):

Hyper-cardoide.png

Extrêmement directifs, il est à utiliser pour la prise de son dont la source est éloignée.

Les types de microphones :

Le type du microphone correspond à sa technologie.

·          Le microphone dynamique :

Ce type de micro est fiable, robuste et peu coûteux ; il n'est pas nécessaire de l'alimenter et supporte des pressions acoustiques élevées. Il est adapté aux prises de son de proximité et à la prise de voix.

·          Le microphone électret:

Très proche du microphone électrostatique, c'est généralement celui qui est utilisé en vidéo.

·          Le microphone électrostatique :

Microphone de très haute qualité, il répond à des fréquences plus élevées, mais également plus basses que le microphone dynamique.

·         Le micro-cravate :

Il a une bande passante assez faible, ce qui limite son utilisation à l'enregistrement de la voix. C'est donc l'investissement idéal pour toute interview ; il permet une prise de son de très bonne qualité en supprimant les bruits extérieurs (circulation, bruits de machine, ...).  Il peut également être utilisé en fiction, mais le besoin de cacher le micro peut poser problème ; souvent à liaison H-F (haute fréquence), il est généralement dissimulé sous les vêtements de l'acteur.

Royal Camera Club de Wavre - R.C.C.W - SVA©2007


Date de création : 01/06/2019 @ 17:32
Catégorie : Formations - Les supports d'enregistrement
Page lue 1176 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Les microphones
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 22 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
48 Abonnés