En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.   Sénèque, 64.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Être acteur
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Calendrier

Recherche

Recherche

A propos de nous...

Spécial !

Le 4 novembre 2014, 
notre Club a fêté
ses soixante ans. wink

27560.jpg

Formations

Visites

 459182 visiteurs

 31 visiteurs en ligne

Photos

Être acteur

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.royal-camera-club-wavre.be/data/fr-articles.xml

Voici quelques conseils à suivre pour améliorer son jeu d'acteur…

Ne pas regarder la caméra ; anticiper les mouvements de caméra venant vers soi, mais l'attendre éventuellement avant de parler ou d'effectuer ses propres mouvements.

L'acteur doit être informé du cadrage et des mouvements de caméra par le réalisateur ; il adapte alors son jeu. Par exemple, un gros plan nécessite que l'acteur évite tout mouvement brusque qui sortirait du cadre. Il faut adapter ses mouvements et leur vitesse au fonctionnement du travelling éventuel.

Essayer d'être le plus souvent possible face à la caméra, et penser à ne jamais cacher le champ du cadreur. Il faut donc se placer devant un espace neutre et se positionner de façon à ce que le jeu d'acteur soit vu le mieux possible par le cadreur. Ces gestes ne sont pas très naturels ; par exemple lors d'un dialogue filmé de profil, il ne faut pas faire entièrement face à son interlocuteur mais se tourner légèrement vers la caméra.

Parler toujours fort, même en simulant une voix basse, de façon un peu plus lente et articulée. Ne pas crier trop fort non plus ; l'idéal est de conserver la même intensité sonore dans tous les propos, pour obtenir une meilleure qualité du son au montage.

Il faut souvent amplifier les petits gestes et mimiques, beaucoup moins discernables à l'écran qu'en réel.

Lorsque le metteur en scène crie « action », il faut encore attendre quelques secondes avant de commencer à jouer (« pré-roll »). De même, il faut prolonger son jeu à la fin du plan jusqu'à ce que le réalisateur dise « coupez » (« post-roll »). Ces temps de pré-roll et post-roll sont nécessaires pour garder une certaine souplesse de coupure des plans au montage.


Date de création : 02/02/2019 @ 17:06
Catégorie : Formations - Un Film
Page lue 335 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Être acteur
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 21 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
48 Abonnés