Texte à méditer :   L'expérience est le magister de toutes choses.   César, 48 av. J.-C.
Recherche




A propos de nous...

Fermer Contacts

Fermer Le Club

Fermer Les présidences

Fermer Nos membres

Fermer Statuts

Spécial !

Le 4 novembre 2014, 
notre Club a fêté
ses soixante ans. wink

27560.jpg

Formations

Fermer Analyse d'un film

Fermer Filmer mieux

Fermer Cadrage

Fermer Montage

Fermer Glossaire

Fermer Les Genres de Films

Fermer Les supports d'enregistrement

Fermer Jouer avec le Temps

Fermer Les transitions

Fermer Perfectionnement

Fermer Réussir ses images

Fermer Un Film

Filmer mieux - 10 Conseils pour filmer en intérieur

10 conseils pour filmer en intérieur

1.     Supprimez la dominante orangée

Vos images sont complètement jaunâtres. En effet, les luminaires classiques d’intérieur (à incandescence) perturbent la balance des blancs du caméscope.

Utilisez le préréglage Intérieur, toujours présent sur les modèles récents. S’il ne vous donne pas satisfaction, mettez un papier blanc sous la lumière jaune et cadrez-le. Activez le bouton de mémorisation de la balance des blancs ; le papier redevient blanc à l’image, et toute la scène d’intérieur aussi.

Pour les tournages « sérieux », si vous le pouvez, faites des essais et repérez les luminaires les plus jaunes. Fixez devant chaque ampoule concernée (sans la toucher) un petit carré de gélatine bleue afin de rééquilibrer les couleurs.

2.     Faites entrer la lumière

Vous immortalisez la chambre du dernier-né mais le viseur montre une image noire car l’automatisme de l’exposition s’est réglé sur la forte luminosité provenant de la fenêtre.

Votre premier geste est d’activer la touche Contre-jour du caméscope. Mais il y a mieux à faire. Si la fenêtre dispose de rideaux de type voilages, tirez-les avant de commencer à filmer. Du papier calque scotché sur les vitres convient aussi très bien pour adoucir.

Au contraire, si vous voulez, valorisez une belle portion d’extérieur, exploitez ce contraste violent. Mais pensez à interposer un élément à fort intérêt visuel ou graphique entre les deux espaces.

3.     Évitez les flous en bout de zoom

Alors qu’à l’extérieur vous n’aviez aucun problème avec l’autofocus, dès que vous passez dans un intérieur plus sombre, et que vous zoomez, l’image devient floue au fur et à mesure que le grandissement augmente. Cet effet gênant provient de la profondeur de champ réduite.

Allumez tous les luminaires disponibles et ouvrez portes et volets. Si les vitres de fenêtres sont recouvertes d’épais rideaux, dégagez-les. Employez une torche d’appoint.

Passez au mode Manuel. Avant de filmer, zoomez à fond sur le mur le plus lointain de la pièce, ajustez la netteté via la molette, les touches ou la bague de mise au point manuelle. Revenez en grand-angle ou à la focale qui vous convient puis commencez à tourner. Le zoom sera net du début à la fin.

4.     Gérez les cadres trop étroits

Si la pièce est trop exiguë et que vous ne pouvez vous éloigner suffisamment pour faire entrer tous les convives dans le cadre, dézoomez au maximum. Ensuite, placez-vous dans la diagonale de la pièce et, si possible, un peu en hauteur, par exemple sur une chaise. Ce point de vue est le plus efficace pour couvrir un lieu étroit. Selon la configuration spatiale, vous pouvez être obligé de reculer dans le couloir. Dans ce cas, placez vos sujets près de l’entrée pour éviter de filmer l’encadrement de la porte.

Moins acrobatique, ajoutez un complément grand-angle devant l’objectif.

5.     Utilisez les miroirs

Vous voilà encore confronté au manque d’espace. Banal dans une salle de bains !

Eh bien, cette pièce recèle votre bouée de sauvetage : son incontournable miroir. À moins que vous n’en filmiez les bords, le spectateur ne pensera pas qu’il a sous les yeux un reflet. Pensez à vous décaler légèrement sur le côté pour ne pas vous « mirer » dans le champ. Cela ferait désordre. Autre piège subtil, les flacons et autres objets portant des inscriptions susceptibles d’apparaître à l’envers.

Conseils express

6.       Un œil dans le viseur et l’autre pour regarder où vous mettez les pieds !

7.       Préférez les plans larges au grand-angle quand vous passez d’une pièce à l’autre.

8.       Évitez la proximité d’appareils ménagers « bruiteux »

9.       Repérez si possible les lieux à l’avance et concoctez un parcours pour varier les plans.

10.   Ne visez pas directement les fortes sources de lumière électriques, trop violentes pour l’iris. Lorsque la lumière ambiante est insuffisante en intérieur et qu’il faut se déplacer d’une pièce à l’autre, une astuce consiste à faire suivre une torche autonome sur batterie, dirigée en permanence sur le plafond afin de produire une luminosité discrète et diffuse.


Date de création : 06/08/2017 @ 12:05
Dernière modification : 06/08/2017 @ 12:05
Catégorie : Filmer mieux
Page lue 191 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
34 Abonnés
Webmaster - Infos
^ Haut ^