Texte à méditer :   Tu as fait beaucoup, si tu t'es accoutumé à la patience.   Goethe [1749-1832], Maximen und Reflexionen
Recherche




A propos de nous...

Fermer Contacts

Fermer Le Club

Fermer Les présidences

Fermer Nos membres

Fermer Statuts

Spécial !

Le 4 novembre 2014, 
notre Club a fêté
ses soixante ans. wink

27560.jpg

Formations

Fermer Analyse d'un film

Fermer Filmer mieux

Fermer Cadrage

Fermer Montage

Fermer Glossaire

Fermer Les Genres de Films

Fermer Les supports d'enregistrement

Fermer Jouer avec le Temps

Fermer Les transitions

Fermer Perfectionnement

Fermer Réussir ses images

Fermer Un Film

Filmer mieux - 10 conseils pour filmer en extérieur

10 conseils pour filmer en extérieur

1.     Animez les monuments

L’édifice est magnifique mais le plan fixe en grand-angle ne permet pas d’en apprécier les détails. Ces derniers se noient dans l’espace trop « fouillis », trop général et qui devient vite ennuyeux.

Composez un parcours d’exploration visuelle du sujet en jouant avec les mouvements de caméra.  Et, si le monument est vaste, en les combinant avec des déplacements réels de type travelling.

Solution évoluée : repérez au préalable les éléments importants, réalisez un plan séparé pour chacun d’entre eux et raccordez-les ensuite au montage. Pensez à jouer sur les lignes de fuite et autres obliques afin de donner une profondeur et du dynamisme à vos prises de vues.

2.     Donnez la pêche à un paysage triste

Un plan général sur un paysage lointain un peu nuageux peut laisser apparaître un voile atmosphérique qui rend l’image laiteuse et bleuâtre. Celle-ci est sans contraste. Les reliefs sont aplatis et les détails estompés. En un mot, on obtient une vue « molle ».

Bannissez les plans trop larges et trop lointains, rapprochez-vous autant que possible. En zoomant un peu, vous améliorez votre rendu. Plus malin et plus spectaculaire, sans changer le cadrage, vissez devant l’objectif un filtre polarisant. Celui-ci, originellement destiné à supprimer les reflets, peut aussi rehausser les contrastes. Les couleurs sont alors mieux perçues et l’image gagne en « tonus ».

3.     Utilisez l’échelle humaine

Arches, porches et colonnades ne « parlent » que si l’on inclut près d’elles des éléments donnant une idée de leur échelle. Pour cela, rien ne vaut la présence d’humains qui feront, en outre, vivre l’image.

Les vêtements anachroniques des touristes vous contrarient ? Jouez donc sur leurs ombres. Prenez vos sujets en contre-jour. Attention toutefois au risque de surexposition de l’arrière-plan extérieur si vos silhouettes occupent proportionnellement trop d’espace. Du moins si l’extérieur présente de l’importance à vos yeux.

4.     Valorisez un sujet banal

Le sujet que vous souhaitez filmer vous parait banal et la scène trop plate ?

L’astuce consiste à « encadrer » votre personnage avec un élément présent dans le décor afin de le valoriser et donner davantage de profondeur à vos vues. Naturellement, les fenêtres et autres éléments architecturaux sont parfais pour cela, mais les palmiers peuvent aussi convenir…

5.     Mettez en scène vos couchers de soleil.

Le coucher de soleil procure une lumière somptueuse mais l’image restituée n’est qu’un joli fond manquant d’intérêt.

Pour qu’il « raconte une histoire », cherchez à inclure des éléments de paysage se détachant sous forme d’ombres chinoises. Dans le cas d’une perspective plate, placez un objet, ou mieux des personnages, en silhouettes au premier plan en veillant à ce qu’ils n’occupent pas une place trop réduite dans le cadre.

6.     Évitez les surexpositions.

Quand le ciel prend une part très importante dans le cadre, le reste de la scène peut paraître très sombre. En effet, l’automatisme règle l’ouverture de l’iris sur cette grande surface de ciel plutôt que sur le sujet.

La solution la plus simple consiste à faire appel à la touche Contre-jour, mais elle risque de « cramer » votre vue et de l’affadir complètement.

Si cela ne nuit pas à votre composition, recadrez plus bas afin de minimiser la surface de ciel. Vous pouvez aussi élargir en plan plus large. Dans les deux cas l’exposition automatique se rectifie d’elle-même et « rééclaire » les éléments du paysage.

Pour éviter d’avoir à changer de cadrage, réglez l’exposition en mode Manuel jusqu’à ce qu’elle soit satisfaisante. L’idée esr de déboucher partiellement le sujet en conservant le bleu du ciel.

Conseils express

7.       Les heures de la journée les plus propices au tournage en extérieur sont celles qui procurent ces fameuses lumières rasantes donnant du relief à vos images. C’est-à-dire tôt le matin et en fin d’après-midi.

8.       Un filtre UV protège l’objectif. Il réduit aussi les effets bleutés sur les ombres, notamment en altitude.

9.       Privilégiez les plans rapprochés « utiles » plutôt que les ensembles trop peu détaillés.

10. Laissez le pare-soleil en place pour éviter les rayons solaires parasites.


Date de création : 06/08/2017 @ 11:56
Dernière modification : 06/08/2017 @ 11:56
Catégorie : Filmer mieux
Page lue 239 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
34 Abonnés
Webmaster - Infos
^ Haut ^