En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Texte à méditer :   L'amitié est comme une terre où l'on sème.   Diogène Laërce, Phil. III., X.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Donnez de la profondeur à vos images
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Calendrier

Recherche

Recherche

A propos de nous...

Spécial !

Le 4 novembre 2014, 
notre Club a fêté
ses soixante ans. wink

27560.jpg

Formations

Visites

 563537 visiteurs

 40 visiteurs en ligne

Photos

Donnez de la profondeur à vos images

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.royal-camera-club-wavre.be/data/fr-articles.xml

Donnez de la profondeur à vos images

Suggérer le relief et diriger l’œil du spectateur est une des missions que le vidéaste doit mener à bien pour produire des images dynamiques et harmonieuses. Des cadrages judicieux capteront plus efficacement l’attention du spectateur et influenceront ses perceptions.

1.     Évitez la platitude

Sur un écran, par essence en 2D seulement, l’impression de relief est apportée par la position relative des éléments du premier plan par rapport à ceux situés en arrière-plan. Instinctivement, nous estimons cette position en fonction de l’échelle de grandeur que nous accordons à chacun d’eux. Il en résulte que lorsque le décor ne propose aucun repère d’échelle, l’œil ne peut aller au-delà du premier plan (où se trouve généralement le sujet principal), car il bute sur une sorte de « mur » visuel en fond. Cela peut être voulu (choix d’une longue focale, par exemple), mais en conséquence l’image est plate et son intérêt limité au seul sujet du premier plan. Pour au contraire, créer ou renforcer la sensation de profondeur, il suffit souvent de jouer sur les réglages ou la position du caméscope et d’agencer différemment les éléments dans le cadre

2.     Sachez exploiter le décor

Selon sa composition, le décor dans lequel évolue le sujet peut amplifier la sensation de relief ou au contraire l’annuler. Prenons par exemple le plan en grand-angle sur un couple allongé sur le sable en bordure de la mer, filmé de dos, ce plan se révèle dénué de relief. Son intérêt visuel est limité, car le point de vue est situé perpendiculairement à la mer en décor de fond. Il suffit de se déplacer avec le caméscope de 90° sur le côté pour que le regard ne s’arrête pas seulement sur le couple, mais glisse ensuite aisément vers le fond de l’image en suivant le bord de mer et rencontre la ligne de la plage bordée de dunes en arrière-plan. La lecture de l’image devient alors bien plus riche en offrant davantage de points d’intérêt au spectateur.

3.     Faites plonger votre caméra

Lorsque le décor s’y prête, la plongée s’avère très efficace pour donner une sensation de relief. Imaginons, par exemple, un personnage se trouvant appuyé sur le parapet d’un château fort admirant le paysage de la ville en contrebas et l’horizon. En choisissant de le filmer d’un étage supérieur, vous élargirez la perspective sur le décor se trouvant en dessous. Lorsque l’effet de profondeur est bien rendu, cela peut aller jusqu’à produire un sentiment de vertige.

4.     Ayez la focale sélective

Le choix de la focale est déterminant pour la sensation de relief. Sachant que le téléobjectif écrase les perspectives et « aplatit » l’image, privilégiez les focales moyennes ou larges (grand-angle) qui allongent les lignes de fuite. De plus, le grand-angle permet souvent d’inclure un ou plusieurs éléments utiles pour suggérer l’échelle ou les distances. Revenons à notre couple en bordure de mer. Avec un zoom arrière, vous pouvez alors passer, sans que l’angle de point de vue n’ai changé ni que les sujets aient bougé, d’un plan serré « plat » à un plan large incluant une cabine de plage par exemple, bien plus riche en effet de profondeur.

5.     « Truquez » l’image pour apporter du relief.

Vos sujets se situent dans un environnement dénudé dépourvu d’avant-plan significatif et vous ne souhaitez pas changer de point de vue ? Créez alors de toutes pièces un avant-plan en exploitant un élément quelconque lié à ces sujets. Il vous suffit de le placer « innocemment » juste devant l’objectif. Ce peut être un sac de plage et une paire chaussures qui permettent de suggérer la profondeur de cet espace de plage. En garnissant ainsi le devant de la scène, le cadre est également plus dynamique et mieux équilibré.

6.     Jouez sur la contre-plongée

Modifier l’angle de prise de vues dans le sens vertical permet d’ouvrir l’espace vers une dimension qui serait autrement invisible avec un cadrage en angle neutre (de face à hauteur d’homme). Une forte contre-plongée peut ainsi créer un bel effet de profondeur. Celui-ci peut être suggéré simplement par le ciel, mais sachez profiter aussi de tout élément important se trouvant derrière le sujet (arbre, immeuble, panneau, réverbère…) susceptible d’offrir un repère d’échelle. Ainsi, vous renforcerez l’impact du sujet en donnant l’illusion qu’il est plus grand et plus fort qu’en réalité.

Dirigez judicieusement le regard.

Vous avez créé de la profondeur dans vos images grâce aux techniques décrites précédemment. Maintenant, vous souhaitez attirer l’attention sur cette fameuse troisième dimension, parce que s’y trouve un personnage, un objet ou un élément crucial pour l’action ou la compréhension de la scène. Sachant que le spectateur va naturellement poser son regard sur le sujet le plus significatif dans le cadre et le suivre des yeux s’il se déplace, voici des astuces pour diriger l’œil plus efficacement sur cette zone particulière.

Par un « défaut » volontaire du premier plan

Dérangé par une zone peu nette, peu colorée ou sombre, l’œil se reporte instinctivement vers la portion qui est la plus « facile » à regarder pour lui. Afin de provoquer ce décentrage sur la partie à valoriser, par exemple l’arrière-plan d’un paysage, vous pouvez opter pour le flou volontaire au premier plan. Le regard ira en conséquence immédiatement se placer sur la zone d’image la plus nette, située ici à l’arrière-plan. Mais l’effet peut s’avérer tout aussi efficace avec une zone foncée unie et plate à l’avant opposée à une autre claire et contrastée derrière, une couleur délavée à l’avant-plan et une autre bien saturée au fond.

Par la posture statique du sujet

Même un personnage statique à l’écran peut attirer le regard du spectateur sur un point précis dans l’image. C’est la façon de cadrer qui détermine les lignes de force utiles pour cela. Imaginez, à gauche du cadre, une jeune femme assisse sur une dune qui semble méditer en regardant au large et observer un élément hors champ. Grâce au cadrage en légère contre-plongée et au décentrage, l’œil va porter son attention sur ses espadrilles rouges et se décaler ensuite vers la droite sur le voilier au loin (selon nos habitudes occidentales de lecture). Ici aussi, bien que de très petite taille dans le cadre, ce dernier élément (le voilier), devient à son tour un sujet fort dans la composition de l’image.

Par la gestuelle dynamique du sujet

L’angle de trois quarts arrière d’un enfant pointant du doigt le voilier au loin peut être judicieusement choisi afin de placer dans cette séquence les deux sujets dans un axe en diagonale dans l’image. Le geste de l’enfant au premier plan, dirigé vers le large, va immanquablement attirer le regard vers le voilier situé au fond de l’image. Bien que sa taille soit nettement plus réduite dans le cadre, elle n’en bénéficie alors pas moins d’un rôle psychologiquement aussi important que le petit garçon au premier plan.

Par une ou plusieurs lignes directrices naturelles

Tirez profit de ce que l’environnement met naturellement à votre disposition pour conduire le regard avec précision. Les lignes les plus efficaces sont celles qui sont situées dans la diagonale de l’image et convergent vers l’horizon. Pour ce plan du petit garçon sur un ponton en bord de mer regardant au large, le cadrage devrait exploiter la ligne de force qu’est l’angle formé par le ponton en diagonale avec la mer au large.


Date de création : 05/08/2017 @ 18:40
Catégorie : Formations - Filmer mieux
Page lue 5427 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Vous êtes ici :   Accueil » Donnez de la profondeur à vos images
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 22 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Recopier le code :
48 Abonnés