En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   La moisson vient plus du labour que du champ.   Ch. Cahier, 1856.
Vous êtes ici :   Accueil » Le fondu et ouverture au noir
 
 
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...

Le fondu et ouverture au noir

Le fondu et l’ouverture au noir

Le fondu au noir  et l’ouverture au noir établissent des épisodes dans le récit, comme s’il s’agissait des  chapitres d’un livre. Le but du fondu au noir est donc l’inverse de celui du fondu enchaîné et du Cut. Là où les deux derniers cherchent à connecter des séquences, le fondu au noir permet de les détacher. Ce passage graduel d’une image vers le noir, puis à une nouvelle image, donne une orientation nouvelle au récit, même si la pause est de courte durée. Pour exécuter un fondu au noir, le réalisateur peut utiliser des éléments de la scène, comme l’extinction d’une lampe ou un coucher de soleil.


Date de création : 08/11/2014 @ 14:39
Dernière modification : 08/11/2014 @ 17:09
Catégorie : Formations - Les transitions
Page lue 10743 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !