En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Texte à méditer :   L'habileté est le talent de voir juste la fin de chaque chose.   Platon, IVè s. av. J.-C.
Vous êtes ici :   Accueil » Par l'usage du flash-back ou de l'anticipation (flash forward)
 
 
 
    Imprimer la page...
    Imprimer la section...

Par l'usage du flash-back ou de l'anticipation (flash forward)

Le retour en arrière et la projection en avant sont eux aussi des procédés cinématographiques bien connus, mais qui, contrairement aux éléments temporels décrits ci-dessus, sont toujours largement usités aussi bien dans la fiction, le documentaire ou le reportage.Il s'agit, dans le cas du flash-back, de l'insertion dans le film d'une séquence appartenant au passé, donc ayant a priori réellement existé et, pour le flash forward, d'une séquence appartenant à l'avenir, imaginaire ou censée être réelle elle aussi lorsque le scénario induit un «voyage dans le temps ».

Cette capacité de va-et-vient entre le présent et le passé ou le futur peut être montée (montrée) sous forme d'alternance de plans temporellement distants.

Par exemple, lorsqu'un personnage évoque épisodiquement des souvenirs que l'on voit se dérouler « réellement» à l'écran, puisque l'on revient ensuite régulièrement au présent. Mais vous pouvez très bien aussi réaliser un montage constitué de séquences à chronologie inversée. C'est-à-dire qui remonte toujours plus loin dans le temps. Par exemple, en raccordant des séquences situées dans le passé à d'autres qui se sont déroulées dans un passé encore plus lointain.


Date de création : 02/02/2013 @ 10:20
Dernière modification : 02/02/2013 @ 15:54
Catégorie : Formations - Jouer avec le Temps
Page lue 6885 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !